Aller au contenu


alex.virginia

Inscrit(e) : 26 janv. 2006
Hors-ligne Dernière activité : Aujourd'hui, 06:46
-----

À propos de moi

… l’argile de la terre se souvient en nous de sa vie indépendante…
(Olalla des montagnes, Robert Louis Stevenson)

Old man river
Enfant, elle observe le monde vivant et humide du bayou.
Les longues voies d’eau stagnante, souvent insalubre, sont des terrains de jeu propices à la création. Elles sont une entité primordiale d’où naît ce qu’elle appelle «ma littérature»: une série de cahiers sur lesquels elle dessine l’écosystème marécageux. Plus tard, elle sera biologiste. Déjà, elle ramasse des bestioles, des œufs, des têtards… Elle explore ce lieu, l’étudie attentivement: «ce monde né de la fange est incertain, inquiétant. Ces eaux sont origine et support de vie. C’est un espace compréhensible mais impénétrable, à la fertilité inquiétante.»


Community Stats


  • Groupe : Membres
  • Messages : 62
  • Visualisations : 5 485
  • Titre : Membre
  • Âge : 54 ans
  • Anniversaire : Février 13, 1964
  • Sexe
    Masculin
  • Localisation
    Asnières-sur-Seine
  • Passions
    Les mots de Robert Louis Stevenson, de Victor Segalen, d’Henri Michaux ou de Jim Thompson, les livres, le livre, la typographie…

Informations de contact


0 Sans commentaire

User Tools

Amis

alex.virginia n'a pas encore ajouté d'amis.

Derniers visiteurs