Aller au contenu

Télémac

Membres d'honneur
  • Compteur de contenus

    4 207
  • Inscription

  • Dernière visite

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.camephotoscope.org.preview.lost-oasis.net/
  • ICQ
    0
  • Configuration
    iMacIntel

Profile Information

  • Sexe
    Masculin

Télémac's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

0

Réputation sur la communauté

  1. Télémac

    Débuter sur XPlane

    Salut Acheter XPlane, l'installer et ensuite... On s'arrache les cheveux. Ce fichu manuel de démarrage rapide n'est pas livré dans la boite, les PDF sur le DVD sont très techniques et de plus en Anglais. Bon on va sur le Web sans toujours savoir ce que l'on doit chercher et par bride on essaye de comprendre. La lassitude s'installe, le découragement arrive. Souhaitant vous éviter cette aventure de recherche des infos, je partage avec vous mes réalisations vidéos que j'ai créé qui commencent par le "débourrage" du logiciel et le démarrage rapide, qui vont permettre de découvrir ce logiciel puis de réaliser le premier vol virtuel. Tutoriel XPlane Actuellement est en construction la rubrique des fondamentaux qui se rapproche plus vers la simulation réelle que les tutos ci-dessus. Suivront ensuite les tutos plus techniques pour le vol. Bonne découverte et bon amusement sur XPlane.
  2. Télémac

    Tuto Final Cut Pro

    Salut Pour l'instant c'est la prise de tête. J'ai aussi du changer de Mac. Connaissant FCE4HD, j'essaye de trouver l'équivalent. Pour la sécurité des fichiers capturés et du montage, j'utilise un serveur. Il n'est pas possible de capturer en sélectionnant le serveur à l'importation. Par contre en glisser du caméscope et déposer sur le serveur c'est possible. Il est aussi possible de faire des faux Blu-Ray de petites vidéo lisibles sur des lecteurs de salon Sd sans passer par Toast.
  3. Télémac

    Tuto Final Cut Pro

    Bonjour Cela fait un moment que je n'ai pas posté par ici mais je pense qu'avec le nouveau FCPX c'est l'occasion d'adresser un petit coucou participatif et partagiciel. Entre FCE 4HD et FCP-X il faut abandonner nos habitudes et apprendre d'autres modes de fonctionnement. J'ai mis plusieurs années pour faire le tuto FCE pour débutant. Je vais refaire les tutos pour les débutants sur FCPX au fur et à mesure que j'avance avec ce logiciel. (je pense que dans les 2-3 semaines les fondamentaux seront en ligne. Merci pour la patience.) En attendant les premiers sont en ligne par ici; Prise en main FCP-X pour débutant
  4. Pour mémoire,la motivation est d'ordre : rapidité.(le cadreur vidéo fait aussi preneur de son). Lorsque tu filmes tu as les mains sur le caméscope. En urgence si on doit intervenir pour une petite correction audio, il faut chercher la souris, la caler, pointer le curseur, trouver le bon endroit sur l'écran puis valider. Pour l'avoir testé, l'écran tactile de l'iPad est plus rapide. Le clap n'est pas évident en public. Je ne peux pas me placer devant le chef d'orchestre(d'autant que nous filmons en 4 caméras dons il faut être visible des 4)
  5. Télémac

    BA Ali

    B.A. Bonne Année nouvelle Tel.
  6. Salut Approche logique, intéressante mais... Replaçons le contexte en commençant par élimination de question : - la carte audio externe testée (M-Audio mobile Pre),fonctionne bien avec l'iPad. Le prochain test sera d'avoir une tables de mixage USB compatible avec iPad sans passer par la carte audio externe.(dès que j'aurai le budget CAD en 2011). - notre priorité est la couverture vidéo avec 4 caméscopes. - bénéficier du meilleur son que possible en utilisant une captation externe aux micros embarqués (trop éloignés de la scène, bruit de manipulation, captation multidirectionnelle ramassant tout et n'importe quoi : surtout le bruit de la soufflerie venant du plafond. Phénomène accentué depuis que la tendance des fabricants est de placer sur le dessus les micros. solution 1 - nous nous connectons à la régie son de la salle en XLR symétrique. - nous plaçons nos 5 micros XLR le long de la scène. - nous injectons les 6 sources ( Régie plus nos micros) dans notre mixette au moins lorsque une source pose problème nous avons les autres de secours). - une personne mixe le son. - ce son mixé est injecté directement sur nos caméscopes en symétrique transcodé en asymétrique sur une prise micro mini-jack. http://www.camephotoscope.org.preview.lost-oasis.net/pressbook/Resources/brasse2a.jpeg Solution 2: - nous récupérons le son directement de la régie http://www.camephotoscope.org.preview.lost-oasis.net/pressbook/Resources/concer7.jpeg - son injecté directement sur notre iMac ou Mac mini sous Garage Band ou sous Soundtrack Pro et sur nos caméscopes ( iMac au fond) http://www.camephotoscope.org.preview.lost-oasis.net/pressbook/Resources/img1454a.jpeg Problèmes (pour avoir testé toutes les solutions dont je parle) - la connexion à la fin (iMac, caméscope) se fait toujours en prise mini -jack avec risque de faux contacts. - l'opérateur du son s'occupe de la sonorisation de la salle metey à disposition un mix réservé pour la salle et pas pour une captation vidéo.( sauf dans la solution 1 ou l'opérateur remixe le son avant de l'injecter sur nos caméscopes). - toutes ses interconnexions de matériel grand public génère de la ronflette donc il faut passer par des boîtiers directs (DI) avec "coupe masse". - pour les bénévoles, si la personne se trouve derrière la mixette, j'ai un opérateur captation vidéo en moins. D'où l'idée d'injecter sur le mac et de le laisser faire. Problème: le son venant de la régie n'étant pas mixé pour la vidéo, il faut faire des corrections. Avec le mac mini, et/ouo l'iMac, il faut sauter sur la souris, placer le curseur, pour apporter les modifications (opérations longues dans l'urgence et l'opérateur vidéo ne peut faire les deux choses en même temps, sa priorité étant l'image et le cadrage). L'idée est donc d'automatiser au max la captation audio avec la meilleure connectique et interface éliminant la ronflette et les faux contacts tout en permettant en cas d'urgence d'intervenir rapidement sur le son sans devoir chercher dans le noir la souris et le pointeur en utilisant simplement l'écran tactile de l'iPad.
  7. Bonjour Retour d'expérience : enregistrement audio sur iPad. Pour mémoire, l'idée d'utiliser un iPad comme enregistreur audio autonome pour les couvertures vidéo de spectacles et la motivation de l'achat de cet appareil. Le but est d'injecter des micros XLR et de se rapprocher le plus proche possible de la scène afin de limiter la captation des bruits parasites capturés sur les caméscopes distants. Bien entendu la connexion par mini-jack pour la captation audio fonctionne mais ne me convient pas aussi (la qualité du contact laisse à désirer en mini-jack) aussi j'avais placé les espoirs dans le Kit de connexion caméra pour capturer l'audio. Voici les premiers tests. J'ai emprunté un boîtier audio-M (ou carte son externe) avec deux entrées XLR, sortie USB. J'ai connecté la carte externe sur l'accessoire Caméra /interface USB pour appareil photos branché sur l'entrée Dock de l'iPad. Les nouvelles : - la carte externe est alimentée par la prise USB de l'Ipad. - J'ai testé avec un micro dynamic XLR symétrique (donc non alimenté par pile) - Le logiciel StudioTrack plante et quitte dès que l'on arme l'enregistrement, il ne le fait pas avec le micro interne ni avec un micro externe connecté sur la prise mini-jack. Pour le Kit de connexion, j’ai contacté le développeur pour lui signifier ce Bug et il me répond qu’ Apple a laissé un « trou » d’entrée par l’USB et il ne pense qu’Apple se rendant compte va le laisser ouvert et va la brider, aussi il n'envisage pas d'activer la captation audio par USB pour son logiciel (dommage pour le prix c’est un logiciel prometteur mais un des plus onéreux 33€) - le logiciel MultiTrack Daw fonctionne très bien.(9€) - ayant connecté des HP en monitoring sur la carte son pour contrôle, le son à la lecture est très bon. Reste à vérifier : - l'incidence de la consommation énergétique de cette carte sur la durée de fonctionnement de l'iPad. A mon avis il vaudrait mieux passer par un répartiteur HUB auto-alimenté pour la carte afin d'économiser l'énergie interne de l'iPad). - durée d'enregistrement (10 minutes 3 heures en non stop selon la place de disponible dans la mémoire interne de l'iPad?) - j'ai relevé dans le test que la carte audio externe ayant deux entrées XLR, la piste audio sur l'ipad étant stéréo il - comment se comporte l'enregistrement sans peak limiter (pour éviter la saturation) lors de captation audio de spectacle concert par exemple. - Transfert vers iMac avec MultiTrack Daw 4 options sont offertes : 1) par mail (limité à 15Mo). 2) par SoundCloud qui est un service de partage de musique gratuite. 3) Fusion : crée le mixage, place le fichier dans le dossier Document MultiTrack. Dossier ensuite accessible depuis Itunes 9.2 4) par Wi-fi avec adresse URL à entrer dans le navigateur Web. Pour ce qui est du format du fichier dans MultiTrack Daw à partager avec iTunes : 3 formats sont proposés. WAV : 44.1 OGG :128, 144,160,192,224,240,256 AAC :128, 144,160,192,224,240,256 Il est possible d'enregistrer le micro de gauche sur la piste gauche et le micro de droite sur la piste droite de la stéréo . Le contrôle de niveau se faisant sur la carte audio externe. L'export se faisant en stéréo (droite-gauche) autre intérêt : le logiciel est en français. - Il lui manque un compresseur/limiter. Pour les amateurs musicaux (comprendre jouer de la musique) les deux logiciels font des faux multipistes dans le sens ou on ne peut pas capturer simultanément plusieurs pistes ensembles mais l’une après l’autre. Avantage, ceci permet d’enregistrer la guitare connectée sur l’iPad puis tout en écoutant au casque on peut enregistrer la chanson sur la seconde piste.
  8. Bonjour Après installation du nouveau félin voici une petite liste des applis posant problème : Demande de Roseta (qui doit être installé): - Ciel association compta - Office 2001 Fonctionne plus: - FrameForge - Onyx dernière version léopard - Tool X ( demande un mot de passe administrateur et comme je n'en ai pas en validant il plante) Fonctionne selon fichier ouvert - Freeway Pro 5.4.1 ( ouvre deux de mes sites mais le site le plus important fait quitter FP) Ne veut plus réparer : utilitaire disque disque qui m'informe : "Sytem/Library/CorelServices/RemoteManagement/ARDArgent.app/Contents/MacOs/ARDArgent" a été modifié et ne sera pas réparé.
  9. Bonjour L'imprimeur se contente d'un PDF. mais je souhaite lui donner un fichier le meilleur que possible (malgré lui). aussi voici mes précautions prises : 1) Photos réalisées à la plus grande résolution de l'APN en JPEG (un Canon 450D) 2) Re cadrage réalisé dans photoshop élement6 et sauvé en 250 DPI JPEG compression 12. Comme me l'a précisé à l'époque Didier, et je pense que c'est encore valable aujourd'hui, à 150 dpi on favorise la netteté au détriment de la couleur et à 300dpi on favorise la couleur au détriment de la netteté. En sachant aussi que par rapport à la photo argentique couleur , au-dessus de 300 dpi l'oeil ne peut plus voir les détails. ( on monte à 1200 pour des plans d'architectes en noir et blanc pour avoir une oblique qui n'a pas d'effet d'escalier). 3) calque de montage en 53 cm x 30 cm x 250 dpi exemple: 4) Calques final de l'affiche en 60 cm x 100 x 250 dpi. exemple: 5) en fonction de vos explications ci-dessus j'ai utilisé l'option aplatir et sauver en .psd sans compression ( RVB puisque Photosohp élement ne m'autorise pas le CMJN) 6) ouvert dans Graphicconverter et trabnsformé en mode CMJN 7) sauvé en .psd mode CMJN l'imprimeur a maintenant deux types de fichiers non compressés. les couleurs .psd- RVB et les couleurs .psd-CMJN sont les mêms à l'écran juste que je trouve un légèrement plus contrasté en CMJN. l'expos fera 11 affiches. Avec ce concept elle présentera 60 ans de technique, d'outil, d'environnement de travail et d'architecture. Le concept est constituée de 388 photos avec une grande photos comme "chapitre" et des morceaux de puzzle, de tabloïd, d'éléments jetés et déformé que la mémoire se souvient.
  10. Bonjour Précision importante, mes fichiers seront imprimés sur une bâche.
  11. Bonjour et merci Encore un manque dans photoshop element, je ne peux pas choisir le mode CMJN Gimp sait ouvrir les fichiers avec les calques de photoshop mais lui non plus ne me propose pas de CMJN. Par contre Graphiconverter oui. Je vais donc aplatir dans photoshop element et sauver en .psd ouvrir dans GC, convertir en CMJN et faire les corrections colorimétrique le cas échéant et sauver à nouveau en psd
  12. Bonjour en suivant la procédure par Impression/ PDF , l'image est "bouffée" et ne fait plus que 595 x 842 mais pèse quand même 92,6 Mo. en utilisant Graphiconverter et un autre fichier, le fichier est bien de 5906 x 9843 pixels x 250 dpi et pèse sur le DD 166,7Mo. Si j'ai une approche simpliste ( mais j'ignore si cette logique tient la route) , entre mon fichier original qui pèse 252,5Mo Mo et les différents poids ci-dessus, celui qui est le plus "lourd devrait être le moins compressé donc de meilleur qualité à l'impression soit la version générée par GC et qui fait 166,7Mo. logique comme approche ou pas?
  13. Salut un fichier photoshop fait sur le DD 252,5 mo avec ses calques pour une résolution de 5906 x 9843 pixels x 250 dpi le même fichier toujours en 5906 x 9843 pixels : en JPEG fait 28,9 mo en PNG fait 61,6 mo en PDF par Aperçu fait 90,9 mo en ouvrant dans photoshop , avec mon oeil de néophyte je ne relève pas de différence à l'écran, mais c'est un affichage écran en 72-100 DPI en impression nous risquons de voir la différence de compression. question restant en attente : avec ces chiffres quel format de fichier sera le meilleur à l'impression chez l'imprimeur?
  14. Salut Merci J'ai essayé par cette option, mais c'est plus long que par Aperçu comme j'en ai 11 à transformer j'ai laissé tombé.
  15. Bonjour merci La même planche en PNG pèse 68 mo contre 92 mo en PDF. Je vais faire le test ce soir comme tu le précises . Comme texte cela ne concerne que le nom du photographe (Je t'adresse en privé un lien vers un site ou j'ai placé pour test les affiches)
×
×
  • Créer...