Aller au contenu

Genius


Gifour
 Share

Messages recommandés

Comment font ils à votre avis?

Personnellement je n'ai aucune idée de la façon dont cela marche. Il s'agit de Genius dans Itunes bien sur.

A priori il y a quelque chose qui est envoyé à un serveur. C'est trop rapide pour être les morceaux eux même. Il y a des paramètres qui reviennent puis cela marche pour tous les morceaux pourvu qu'ils figurent sur le serveur...Je vois pas quel critère de regroupement ils utilisent. Et vous ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comment font ils à votre avis?

Personnellement je n'ai aucune idée de la façon dont cela marche. Il s'agit de Genius dans Itunes bien sur.

A priori il y a quelque chose qui est envoyé à un serveur. C'est trop rapide pour être les morceaux eux même. Il y a des paramètres qui reviennent puis cela marche pour tous les morceaux pourvu qu'ils figurent sur le serveur...Je vois pas quel critère de regroupement ils utilisent. Et vous ?

Ben... ils doivent tout simplement envoyer les tags de ta musique. Ils ne vont quand même pas envoyer le morceau au serveur.

Pour le regroupement je suppose qu'ils doivent simplement utiliser le tag "genre" du morceau. Bien que je crois qu'ils utilisent une méthode un peu plus complexe que ça avec une liste intelligente qui évoluerait et s'étofferait à mesure de son utilisation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi je vote pour des réseaux neuronaux ou des réseaux bayesiens sur les musiques (identifiées par les tags ID3 évidemment), sur le graphe composé des musiques fournies dans l'iTunes Store et avec comme poids d'entrée à la fois sans doute le genre du tag ID3 pourquoi pas, mais à mon avis surtout sur les achats que font les autres utilisateurs dans l'iTunes Store : si ceux qui ont acheté la musique que tu écoutes ont aussi acheté telle autre musique, cela renforce le poids du lien entre les perceptrons du neurones et donc les chances de suggestion de ces chansons quand tu les écoutes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et moi je parie qu'ils donne le nom/artistes, regardent ce que les gens qui ont acheté ca ont acheté d'autre, avec un système de liens entre les morceaux/artistes/genres, et balancent une série de trucs que la grosse base de données a enregistré.

À mon avis, c'est là même chose que ce qu'a dit Ali, mais sans mots techniques compliqués :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et moi je parie qu'ils donne le nom/artistes, regardent ce que les gens qui ont acheté ca ont acheté d'autre, avec un système de liens entre les morceaux/artistes/genres, et balancent une série de trucs que la grosse base de données a enregistré.

À mon avis, c'est là même chose que ce qu'a dit Ali, mais sans mots techniques compliqués :)

 

Je penses que c'est plus rusé que cela . Parce que cela te donnerais toujours la même liste. Cette méthode permet d'établir un classement pas des listes variables et quad tu t'en sert tu te rend compte qu'il est vraiment pertinent. Je prend Europa par exemple et hop il me sort tous les morceaux avec des solos de guitare: still loving you, Layla, pink floyd, Queen...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'où l'idée des réseaux neuronaux.

En effet l'idée que j'avançait plus haut correspond à ce qu'a expliqué Philou309, mais avec en plus une notion d'adaptation/apprentissage (qui permet de raffiner les résultats au fur et à mesure de son utilisation) et d'une notion probabiliste qui fait qu'on a aussi une part d'aléatoire (enfin disons qui fait qu'on n'a pas toujours les mêmes résultats quoi)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'où l'idée des réseaux neuronaux.

En effet l'idée que j'avançait plus haut correspond à ce qu'a expliqué Philou309, mais avec en plus une notion d'adaptation/apprentissage (qui permet de raffiner les résultats au fur et à mesure de son utilisation) et d'une notion probabiliste qui fait qu'on a aussi une part d'aléatoire (enfin disons qui fait qu'on n'a pas toujours les mêmes résultats quoi)

 

Je reconnais moninculture concernant ces notions de reseaux neuronaux ou autres...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bah je vais pas vous faire un cours là dessus, mais pour donner une idée à ceux que ça intéresse, en gros les réseaux neuronaux sur le principe c'est pas si compliqué.

L'idée est d'essayer de recréer le même principe que le cerveau : on créer des petits modules mathématiques (qu'on appelle perceptrons... ou neurones) super simples, aussi "simples" que des neurones de notre cerveau (au sens où un neurone tout seul ne sait pas faire grand chose par lui-même, juste des choses super simplistes/basiques), et on les relie entre eux (comme via les synapses des neurones d'un cerveau), créant ainsi un réseau interconnectant tous ces "neurones"

 

Ensuite le principe c'est qu'on va faire "apprendre" le réseau de neurones. Pour cela (pour prendre l'exemple de l'apprentissage supervisé), on lui soumet des données à "trier" en entrée, et on regarde ce qu'il donne à la sortie. Si c'est bon, on le "récompense" en propageant des "points" dans les neurones qui ont été sollicités (on augmente le "poids" / le "coefficient" / la pondération de ces neurones) si ce n'est pas le résultat attendu, on le pénalise (en diminuant le poids des neurones mis en cause). Bon c'est un peu plus technico-mathématique en vrai mais c'est l'idée.

 

Du coup à force d'ajuster correctement les coefficients de chaque lien entre les neurones, on en renforce certains et en rabaisse d'autres de sorte que notre réseau de neurones va de plus en plus "apprendre" à répondre correctement aux sollicitations qu'on lui donne en entrée, et va ainsi au fur et à mesure savoir répondre correctement ou du moins au plus proche plus il en apprendra.

 

 

L'avantage de ce genre de solution, quand elle est adaptée au problème, c'est qu'il n'y a pas spécialement à réfléchir à des algorithmes compliqués pour savoir comment détecter tel ou tel truc dans une image, des données ou une liste de morceaux qu'on lui donne en entrée, pour obtenir la sortie la plus adéquate : on laisse le réseau de neurones apprendre par lui-même, au fur et à mesure de son utilisation par les utilisateurs en plus il se spécialise pour viser au plus juste, non pas selon les critères d'Apple (pour reprendre le cas de Genius), mais le critère des utilisateurs au fur et à mesure qu'ils font des achats sur l'iTunes Store...

 

Bon après y'a d'autres problématiques sur les réseaux de neurones, le risque surapprentissage ou autres, mais j'ai dit que je faisait pas un cours magistral non plus alors on va s'arrêter au premier tour d'horizon :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Renaud
C'est trop rapide pour être les morceaux eux même.

 

Pourquoi devraient ils envoyer les morceaux eux-mêmes? Il ne faut pas oublier qu'ils les ont dans le magasin, pour la plupart d'entre-eux (et pour les autres, le fait qu'ils ne les aient pas ne signifie pas qu'ils n'aient pas fait les analyses de rigueur dessus).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi devraient ils envoyer les morceaux eux-mêmes?

 

C'était juste un constat. Merci à Ali pour ses explications qui ont permis à un néophite come moi de se coucher moins bete ce soir

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...